La Ciutat creativa de la cultura bearnesa est un tiers-lieu dans les quartiers du Hédas et des Halles, à Pau, en Béarn, et dans le Monde.

Dans un esprit d’ouverture et de partage, Ciutat rassemble les acteurs et les activités qui s’engagent pour faire vivre la lenga e la cultura nostas. Restaurant fastronomique, co-working, Médiathèque, Bar littéraire, espace de création, centre de ressources…

Que trobaratz tot çò qui voletz hens la vòsta Ciutat !

Qui èm ?

Qui sommes-nous ?

« La Ciutat » qu’ei purmèr un desfís, après ua idea, enfin lòcs.

« La Ciutat » est d’abord un défi, ensuite une idée, enfin des lieux.

  • Un défi lancé par l’Agglomération Pau Béarn Pyrénées pour écrire le projet d’un tiers-lieu béarnais en plein centre-ville.
  • Une idée portée par un collectif d’une trentaine de structures pour faire vivre de façon ouverte et créative la langue et la culture.
  • Des lieux portés par un modèle économique, un programme d’activités, un mode de gouvernance et un modèle juridique innovants.

Tout cela, en gestation depuis juin 2019 dans une association de préfiguration (A.P. Ciutat) qui cèdera sa place à la fin de l'année 2022 à La Ciutat creativa de la cultura bearnesa.

 

Clef de voûte du projet, le socle de valeurs co-écrit par le collectif

 

« La Ciutat » est une grande aventure, un défi et un pari pour demain, un pari dans lequel notre langue et notre culture sont aujourd’hui indispensables. La Ciutat n’a pas seulement l’ambition de faire vivre notre langue et notre culture mais veut construire par l’intelligence collective, par la coopération, une altérité culturelle et linguistique dynamique, rayonnante et accueillante.

C’est une responsabilité historique : la responsabilité d’irriguer notre territoire de ce que nous sommes pour le rendre plus fort, plus vivant, confiant, joyeux et ouvert. Loin des replis structurels et des dissensions, cette ambition, nous ne la construirons que collectivement. Nous voulons que chacun puisse y contribuer, d’où qu’il vienne dans le respect de son éthique, ses identités, ses valeurs, ses objectifs, son caractère propre et son autonomie, à la mesure de ses moyens dans un élan solidaire et réfléchi.

Nous souhaitons transmettre, partager, donner ce que nous avons de plus précieux : notre langue et notre culture, et cela, avec le plus grand nombre, sans distinction. Nous revendiquons une dignité. Cette dignité d’une identité riche, ouverte et inclusive, se vit en parlant, en écrivant, en lisant, en chantant, en dansant, en contant, en mangeant, en buvant, en créant et en partageant des lieux, des moments, des initiatives. C’est dans le faire ensemble que cette identité vit et vivra. 

Oui, nous imaginons le retour de la lenga dans l’espace public, mais pas seulement. La Ciutat doit être un outil pour soutenir et développer les initiatives culturelles, économiques, sociales et solidaires qui portent et sont portées par notre culture.

La Ciutat est un lieu qui puise dans notre Histoire, notamment dans les Fors du Béarn fondés sur la notion de pacte, pour recevoir, coopérer, expérimenter, créer. C’est une place publique, ouverte, un forum où le droit de « ciutat » (cité) se partage avec force et dignité. Toutefois, la Ciutat n’est pas qu’un lieu : c’est aussi et surtout une utopie coconstruite devenant réalité, un changement de dimension, une vague collective, une nécessité urgente. C’est maintenant ou jamais de faire ensemble et on peut espérer que ce grand chantier coopératif essaimera avec bonheur dans les autres pays d’Occitanie. 

 

Nous pouvons y arriver, nous devons collectivement réussir.

 

Raison d’être / Socle de valeurs adopté le 10 février 2022

 


Lo sòcle de valors

 

« La Ciutat » qu’ei purmèr un desfís, après ua idea, enfin lòcs.

 

  • Un desfís lançat per l’Agglomeracion Pau Bearn Pirenèus entà escríver lo projècte d’un tèrç-lòc bearnés au miei deu centre istoric.
  • Ua idea portada per un collectiu d’un trentenat d’estructuras tà har víver de faiçon obèrta e innovanta la lenga e la cultura.

  • Lòcs portats per un modèle economic, un programa d’activitats, un mòde de governança e un modèle juridic innovants.

Tot aquerò, prenhat despuish junh de 2019 hens ua associacion de prefiguracion (A.P. Ciutat) qui deisharà la plaça a la fin de l’annada de 2022 a La Ciutat creativa de la cultura bearnesa.

 

La pèira clau deu projècte, lo sòcle de valors co-escriut peu collectiu.

 

 « La Ciutat » qu’ei ua grana aventura, un desfís e ua jòga entà doman, ua jòga en la quau la lenga e la cultura nostas e son uei lo dia indispensablas. La Ciutat qu’a shens que l’ambicion de har víver la lenga e la cultura nostas mes que vòu bastir dab l’intelligéncia collectiva, dab la cooperacion, ua alteritat culturau e lingüistica dinamica, escaralhada e arcuelhenta.

Qu’ei ua responsabilitat istorica : la responsabilitat d’adaigar lo noste territòri de çò qui èm entà’u har mei hòrt, mei viu, hidèc, gaujós e ubèrt. Luenh deus replecs estructuraus e de las dissensions, aquera ambicion, non la bastiram pas que tots amassas. Que volem cadun qu’i posca contribuir, d’on vienga, en arrespectar l’etica soa, las soas identitats, las soas valors, los sons objectius, lo son caractèr pròpi e la soa autonomia, a pagèra deus sons besonhs en un balanç solidari e perpensat.

Que desiram transméter, partatjar, balhar çò qui avem de mei preciós : la lenga e la cultura nostas, e aquò, dab lo mei gran nombre, shens nada distincion. Que reïvindicam ua dignitat. Aquera dignitat d’ua identitat rica, ubèrta e inclusiva, qui’s viu en tot parlar, escríver, léger, cantar, dançar, contar, minjar, béver, en crear e en partatjar lòcs, moments, iniciativas. Qu’ei dab lo « har amassa » qu’aquera identitat viu e viverà.  

Que quiò, qu’imaginam lo tornar de la lenga capvath l’espaci public, mes shens qu’aquò. La Ciutat qu’a d’estar un apèr entà sostiéner e desvolopar las iniciativas culturaus, sociaus e solidàrias qui pòrtan e son portadas per la cultura nosta.

La Ciutat qu’ei un lòc qui putza tà hens la nosta Istòria, mei que mei hens los Fòrs de Bearn hargats sus la nocion de pacte, entà arrecéber, cooperar, experimentar, crear. Qu’ei ua plaça publica, ubèrta, un fòrum on lo dret de « ciutat » e’s partatja dab fòrça e dignitat. Mes totun, la Ciutat qu’ei shens qu’un lòc : qu’ei tanben e sustot ua utopia cobastida qui vad realitat, un cambiament de dimension, ua andada collectiva, ua necèra urgenta. Qu’ei bitara o jamei qui cau har amassa e que podem esperar qu’aqueth gran entin cooperatiu eishamiarà dab bonur capvath d’autes país d’Occitania.

 

Que i podem arribar, qu’avem a escàder-ns’i collectivament.

 

Rason d’estar/Sòcle de valors adoptat lo 10 de hèurer de 2022

 

Los membres

Les membres

« La Ciutat » qu’ei purmèr un desfís, après ua idea, enfin lòcs.

« La Ciutat » est d’abord un défi, ensuite une idée, enfin des lieux.

  • Un défi lancé par l’Agglomération Pau Béarn Pyrénées pour écrire le projet d’un tiers-lieu béarnais en plein centre-ville.
  • Une idée portée par un collectif d’une trentaine de structures pour faire vivre de façon ouverte et créative la langue et la culture.
  • Des lieux portés par un modèle économique, un programme d’activités, un mode de gouvernance et un modèle juridique innovants.

Tout cela, en gestation depuis juin 2019 dans une association de préfiguration (A.P. Ciutat) qui cèdera sa place à la fin de l'année 2022 à La Ciutat creativa de la cultura bearnesa.

 

Clef de voûte du projet, le socle de valeurs co-écrit par le collectif

 

« La Ciutat » est une grande aventure, un défi et un pari pour demain, un pari dans lequel notre langue et notre culture sont aujourd’hui indispensables. La Ciutat n’a pas seulement l’ambition de faire vivre notre langue et notre culture mais veut construire par l’intelligence collective, par la coopération, une altérité culturelle et linguistique dynamique, rayonnante et accueillante.

C’est une responsabilité historique : la responsabilité d’irriguer notre territoire de ce que nous sommes pour le rendre plus fort, plus vivant, confiant, joyeux et ouvert. Loin des replis structurels et des dissensions, cette ambition, nous ne la construirons que collectivement. Nous voulons que chacun puisse y contribuer, d’où qu’il vienne dans le respect de son éthique, ses identités, ses valeurs, ses objectifs, son caractère propre et son autonomie, à la mesure de ses moyens dans un élan solidaire et réfléchi.

Nous souhaitons transmettre, partager, donner ce que nous avons de plus précieux : notre langue et notre culture, et cela, avec le plus grand nombre, sans distinction. Nous revendiquons une dignité. Cette dignité d’une identité riche, ouverte et inclusive, se vit en parlant, en écrivant, en lisant, en chantant, en dansant, en contant, en mangeant, en buvant, en créant et en partageant des lieux, des moments, des initiatives. C’est dans le faire ensemble que cette identité vit et vivra. 

Oui, nous imaginons le retour de la lenga dans l’espace public, mais pas seulement. La Ciutat doit être un outil pour soutenir et développer les initiatives culturelles, économiques, sociales et solidaires qui portent et sont portées par notre culture.

La Ciutat est un lieu qui puise dans notre Histoire, notamment dans les Fors du Béarn fondés sur la notion de pacte, pour recevoir, coopérer, expérimenter, créer. C’est une place publique, ouverte, un forum où le droit de « ciutat » (cité) se partage avec force et dignité. Toutefois, la Ciutat n’est pas qu’un lieu : c’est aussi et surtout une utopie coconstruite devenant réalité, un changement de dimension, une vague collective, une nécessité urgente. C’est maintenant ou jamais de faire ensemble et on peut espérer que ce grand chantier coopératif essaimera avec bonheur dans les autres pays d’Occitanie. 

 

Nous pouvons y arriver, nous devons collectivement réussir.

 

Raison d’être / Socle de valeurs adopté le 10 février 2022

 


Lo sòcle de valors

 

« La Ciutat » qu’ei purmèr un desfís, après ua idea, enfin lòcs.

 

  • Un desfís lançat per l’Agglomeracion Pau Bearn Pirenèus entà escríver lo projècte d’un tèrç-lòc bearnés au miei deu centre istoric.
  • Ua idea portada per un collectiu d’un trentenat d’estructuras tà har víver de faiçon obèrta e innovanta la lenga e la cultura.

  • Lòcs portats per un modèle economic, un programa d’activitats, un mòde de governança e un modèle juridic innovants.

Tot aquerò, prenhat despuish junh de 2019 hens ua associacion de prefiguracion (A.P. Ciutat) qui deisharà la plaça a la fin de l’annada de 2022 a La Ciutat creativa de la cultura bearnesa.

 

La pèira clau deu projècte, lo sòcle de valors co-escriut peu collectiu.

 

 « La Ciutat » qu’ei ua grana aventura, un desfís e ua jòga entà doman, ua jòga en la quau la lenga e la cultura nostas e son uei lo dia indispensablas. La Ciutat qu’a shens que l’ambicion de har víver la lenga e la cultura nostas mes que vòu bastir dab l’intelligéncia collectiva, dab la cooperacion, ua alteritat culturau e lingüistica dinamica, escaralhada e arcuelhenta.

Qu’ei ua responsabilitat istorica : la responsabilitat d’adaigar lo noste territòri de çò qui èm entà’u har mei hòrt, mei viu, hidèc, gaujós e ubèrt. Luenh deus replecs estructuraus e de las dissensions, aquera ambicion, non la bastiram pas que tots amassas. Que volem cadun qu’i posca contribuir, d’on vienga, en arrespectar l’etica soa, las soas identitats, las soas valors, los sons objectius, lo son caractèr pròpi e la soa autonomia, a pagèra deus sons besonhs en un balanç solidari e perpensat.

Que desiram transméter, partatjar, balhar çò qui avem de mei preciós : la lenga e la cultura nostas, e aquò, dab lo mei gran nombre, shens nada distincion. Que reïvindicam ua dignitat. Aquera dignitat d’ua identitat rica, ubèrta e inclusiva, qui’s viu en tot parlar, escríver, léger, cantar, dançar, contar, minjar, béver, en crear e en partatjar lòcs, moments, iniciativas. Qu’ei dab lo « har amassa » qu’aquera identitat viu e viverà.  

Que quiò, qu’imaginam lo tornar de la lenga capvath l’espaci public, mes shens qu’aquò. La Ciutat qu’a d’estar un apèr entà sostiéner e desvolopar las iniciativas culturaus, sociaus e solidàrias qui pòrtan e son portadas per la cultura nosta.

La Ciutat qu’ei un lòc qui putza tà hens la nosta Istòria, mei que mei hens los Fòrs de Bearn hargats sus la nocion de pacte, entà arrecéber, cooperar, experimentar, crear. Qu’ei ua plaça publica, ubèrta, un fòrum on lo dret de « ciutat » e’s partatja dab fòrça e dignitat. Mes totun, la Ciutat qu’ei shens qu’un lòc : qu’ei tanben e sustot ua utopia cobastida qui vad realitat, un cambiament de dimension, ua andada collectiva, ua necèra urgenta. Qu’ei bitara o jamei qui cau har amassa e que podem esperar qu’aqueth gran entin cooperatiu eishamiarà dab bonur capvath d’autes país d’Occitania.

 

Que i podem arribar, qu’avem a escàder-ns’i collectivament.

 

Rason d’estar/Sòcle de valors adoptat lo 10 de hèurer de 2022

 

Membre Fondateur

Accents du Sud organise le Festival Hestiv’Òc à Pau, un festival interrégional qui met en lumière la culture occitane. Tous les artistes présents ont en commun cette volonté de faire vivre leur langue et leur culture en portant une vision très actuelle de la tradition. Hestiv’Òc c’est tous les ans plus de 200 artistes, 60 spectacles gratuits, une Cantèra d’Ouverture, plus de 100 bénévoles, une programmation dédiée aux enfants, un village gourmand...

Accents du Sud c’est aussi Clap de Lenga, un festival dédié à la production audiovisuelle et au cinéma en occitan en partenariat avec ÒCtele et des « moments Hestiv’Òc » sur le territoire qui donnent un avant-goût du temps fort palois : Hestiv’Òc de Nèu / des Gaves / de la Mar Grana...

#FR


Accents du Sud qu’organiza lo Hestenau Hestiv’Òc a Pau, un hestau interregionau qui pòrta tà la lutz la cultura nosta. Tots los artistas presentats que partatjan la volontat de har víver la lor lenga e la lor cultura en portar ua vision pro actuala de la tradicion. Hestiv’Òc qu’ei cada an mei de 200 artistas, 60 espectacles a gratis, ua Cantèra d’Ubertura, mei de 100 ajudaires, ua programacion dedicada aus mainats, de qué minjar e de qué shucar...

Accents du Sud qu’ei tanben Clap de Lenga, un hestenau dedicat a la produccion audiovisuau e au cinèma en occitan en associacion dab la cadena ÒCtele e « moments Hestiv’Òc » capvath tot lo territòri qui balhan un avantgost de la temporada paulina : Hestiv’Òc de Nèu / deus Gaves / de la Mar Grana...

#ÒC

 

Membre Fondateur

Le Centre de Formation Professionnelle en langue et culture Occitanes Nouvelle-Aquitaine a pour mission la promotion de la langue et de la culture occitanes, dans le respect de sa variante locale (gascon, béarnais, bordelais, languedocien, limousin...), au travers de ses formations et de ses cours.

Vous souhaitez parler l’occitan. Apprendre à le lire et à l’écrire. Discuter et échanger dans cette langue. L’apprendre pour aider vos enfants scolarisés à Calandreta ou en classe bilingue. Vous souhaitez approfondir votre culture d’origine. Vous aimeriez aller à la découverte de quelques traits de la culture de votre région. Vous souhaitez passer les Diplômes d’Escapolaire-A2, B1, B2 et C1.

Nos formateurs sont là pour vous accompagner !

#FR


Lo CFPÒC Navèra Aquitània qu’ensenha la lenga e la cultura occitanas aus adultes, en s’adaptar a la varianta locau (gascon, bearnés, bordalés, lengadocian, …)
Parlar, léger, escríver la lenga nosta... Peu plaser, tà descobrir la cultura, tà acompanhar los vòstes mainats en classa bilingua o en Calandreta, lo CFPÒC que perpausa cors setmanèrs au ras de vòste, taus començants com taus confirmats.

Lo CFPÒC que perpausa tanben formacions professionaus dab certificacions, adaptadas a mantun domeni : ensenhament, cultura, sociau, collectivitats, comèrci…

Possibilitat de finançament peu CPF e OPCO, lo CFPÒC qu’ei tanben referenciat Qualiopi.

#ÒC

 

Membre Fondateur

Hart Brut est une compagnie artistique créée en septembre 2012 à Lucq-de-Béarn (64) par le groupe Artús dans le but de produire et de diffuser les projets artistiques, culturels et pédagogiques de ses membres.

Nos artistes travaillent à de nombreux projets dans le champ des musiques actuelles en lien avec le patrimoine culturel immatériel de l’humanité, et plus particulièrement autour des cultures gasconnes du Béarn et des Landes.

Résolument tournés vers la création contemporaine, ils s’efforcent d’apporter une vision esthétique neuve et singulière des musiques traditionnelles.

#FR


Hart Brut qu’ei ua companhia artistica creada en seteme de 2012 a Lucq-de-Bearn (64) peu grop Artús entà produsir e difusar los projèctes artistics, culturaus e pedagogics deus sons sòcis.

Los nòstes artistas que tribalhan a nombrós projèctes suu cantèr de las musicas actuaus en ligam dab lo patrimòni culturau immateriau de l’umanitat, e mei particularament a l’entorn de las culturas gasconas deu Bearn e de las Lanas.

Regde virats de cap la creacion contemporanea, que s’esfòrçan de portar ua vision estetica navèra e singulara de las musicas tradicionaus.

#ÒC

 

Membre Fondateur

Le collectif est une association née en 2005, d’un regroupement d’artistes autour des questions de la place de l’artiste dans le quotidien. Il est depuis 2009 Pôle Ressource du Conseil Général des Pyrénées Atlantiques sur le Patrimoine Culturel Immatériel / Spectacle Vivant.   

Ses spécificités, ses missions :

Une nouvelle forme de regroupement artistique, basée sur la réflexion d’un nouveau structuralisme entre l’agence artistique, « l’expérimentation culturelle », la plateforme d’échanges et de ressources pour les artistes, les partenaires et le public.

Contribuer à la dynamique culturelle locale, en considérant l’existant, dans un esprit d’innovation et de pluralisme artistique et lutter contre l’uniformisation.

Le collectif travaille sur l’affirmation d’une culture endémique riche et ouverte, propice à la production de formes très contemporaines et novatrices en mettant en place une politique de permanence artistique.

La transversalité, une autre forme de partage, pour décloisonner les artistes dans leur pratique individuelle en privilégiant la transversalité.

 

Le collectif ça-i est donc mobilisateur sur le territoire aquitain, il véhicule une idée de tolérance et d’acceptation d’une identité forte, comme pour trouver un certain compromis entre unité et différence. Il  est cette interface entre l’artistique et l’institutionnel, entre l’individu et le groupe.

Expertise, accompagnement de projets, médiation culturelle, souffleur d’idées et partenaire…

 

Membre Fondateur

La fédération départementale des établissements Calandreta des Pyrénées-Atlantiques œuvre depuis 1990 au développement du mouvement Calandreta sur le territoire béarnais.

Les associatifs, réunis en commissions, apportent aide et soutien aux établissements Calandreta : projets d’ouverture et de développement, manifestations communes, promotion collective, mutualisation, formation… 

La fédération départementale des Calandretas s’investit également dans le réseau associatif local en participant activement à des actions et projets fédérateurs tel Ciutat. 

À la rentrée scolaire 2021, ce sont 9 écoles, 1 collège et 457 calandrons qui composent le réseau Calandreta du Béarn.

#FR


La federacion departamentau deus establiments Calandreta deus Pirenèus-Atlantics qu'òbra despuish 1990 tau desvelopament deu movement Calandreta suu parçan bearnés.

Los associatius, amassats en comissions, que pòrtan ajuda e sostien aus establiments Calandreta : projèctes d'obèrtura e d’espandiment, manifestacions comunas, promocion collectiva, mutualizacion, formacion...

La federacion departamentau de las Calandretas que s'i hè tanben au hialat associatiu locau en participar activament a accions e projèctes federators tau com la Ciutat.

A la rentrada escolara 2021, que son 9 escòlas, 1 collègi e 457 calandrons qui compausan lo hialat Calandreta deu Bearn.

#ÒC

 

Membre Fondateur

Le Congrès permanent de la langue occitane est l’organisme interrégional de régulation de l’occitan – appelé aussi langue d’oc.

Soutenu par les collectivités et le ministère de la Culture, il a pour mission de contribuer à la vitalité et au développement de l’occitan en travaillant à sa connaissance et à sa codification par la production d’outils concernant les différents aspects de la langue (lexicographie, lexicologie, terminologie, néologie, phonologie, graphie, morphosyntaxe et toponymie).

Il est également éditeur d'une plate-forme numérique – locongres.org – qui rassemble différents outils et ressources linguistiques de références, dont le multidictionnaire occitan dicod'Òc. Le Congrès pilote également différents programmes de développement de technologies langagières : traduction automatique, synthèse vocale, reconnaissance vocale, etc.

#FR


 

Membre fondateur

Depuis plus de 40 ans l’Ostau Bearnés et ses associations membres œuvrent pour la promotion et la socialisation de la langue et la culture occitanes en Béarn.

A cet effet il a assuré une communication constante (lettre d’informations, site…), porté et piloté bon nombre de projets et d’actions culturelles, en collaboration avec tout type de partenaires : associations, collectivités territoriales, offices de tourisme, entreprises, particuliers…

Au sein de la Ciutat où il représente le milieu associatif, ses objectifs majeurs demeurent :

  • poursuivre son travail de communication

  • socialiser la langue par des animations et réalisations en direction du grand public : cantèras, batalèras, conférences, fiches de langue…

  • obtenir la reconnaissance officielle de l’occitan au niveau local, régional et national en participant activement à tous les travaux de réflexion : « Iniciativa », « Pays de Béarn »...

#FR


Que hè mei de 40 ans que l’Ostau Bearnés e las soas associacions e s’i hèn entà har vàler e socializar la lenga e la cultura occitanas en Bearn.

Entad aquò qu’a tostemps comunicat (letra d’informacions, site..) e davantejat un sarròt de projèctes e d’accions culturaus en collaborar dab mantuns partenaris : associacions, collectivitats territoriaus, oficis de torisme, entrepresas, particulars…

En la Ciutat on arrepresenta lo demiei associatiu, los sons objectius màgers que son :

  • comunicar

  • socializar la lenga dab animacions e realisacions de cap tau gran public : cantèras, batalèras, conferéncias, fichas de lenga …

  • obtiéner l’arreconeishença oficiau de l’occitan au nivèu locau, regionau e estatau en participar a tots los tribalhs de reflexion : « Iniciativa », « Pays de Béarn »...

#ÒC

 

Membre

Née en 2002, Amistança-Amistanza crée des ponts culturels amateurs et professionnels entre le Béarn et l’Aragon.

2 compagnies :

  • La Companhia Crestian Josuèr proposant des concerts, des bals, des productions pédagogiques, des interventions en Education Artistique et Culturelle, sur du répertoire traditionnel gascon musical et chanté, teinté de jazz et de musiques modernes.
  • La Companhia Lo Paulotiau : troupe chorégraphique basée sur les danses de bâtons donnant des spectacles de rue, déambulations avec des chorégraphies et des musiques de création. Elle a créé Virabal !, spectacle danse-musique au confluent de la danse traditionnelle gasconne et de la danse contemporaine avec Le Centre Chorégraphique James Carlès.

#FR

 


 

Vaduda en 2002, Amistança-Amistanza que teish ligams culturaus amators e professionaus enter Bearn e Aragon.

2 companhias :

  • La Companhia Crestian Josuèr qui perpausa concèrts, bals, produccions pedagogicas, intervencions en Educacion Artistica e Culturau suu repertòri tradicionau gascon musicau e cantat, en tot mesclar jazz e musicas modèrnas.
  • La Companhia Lo Paulotiau : tropa coregrafica emparada sus las danças de bastons qui balha espectacles d’arrua, deambulacions dab coregrafias e musicas de creacion. Qu’a creat Virabal !, un espectacle dança-musica a la confluéncia de la dança tradicionau gascona deu Paulotiau e de la dança contemporanèa dab Le Centre Chorégraphique James Carlès.

#ÒC




Membre

La polyphonie commence à deux. Ardalh - groupe mixte - puise son répertoire à la source des chants traditionnels occitans, particulièrement en Béarn. Fier de la lenga nosta, heureux de la partager auprès de publics très variés, le groupe Ardalh joue à rapprocher des cultures vocales parfois éloignées.

Dans le respect des textes, la construction musicale permet de retrouver la nature première des chants et aussi, d’amener le public aux frontières du registre traditionnel. Les sonorités vocales font frémir l’accent, la langue, le plaisir de chanter ensemble.

#FR


La polifonia que comença a dus. Lo grop mixte Ardalh que putza lo son repertòri a la hont deus cants tradicionaus occitans e particularament en Bearn. Fièr de la lenga nosta, urós de la partatjar auprès de monde de pertot, Ardalh que jòga a’s har apressar culturas vocaus a còps luenhècas.

En tot arrespectar los tèxtes, la construccion musicau que balha lo parat d’arretrobar la natura purmèra deus cants e tanben, de miar lo public cap a termièras drin au-delà deu registre tradicionau. Las sonoritats vocaus que hèn tremolar l’accent, la lenga, lo plaser de cantar amassa.

#ÒC

 

Membre

Indissociable de l’école CALANDRETA de Pau, l’association CERCAMON partage les mêmes valeurs et une même ambition collective de faire rayonner la culture occitane et d’éveiller la curiosité des enfants à la richesse et la diversité du monde qui les entoure.

Créée en 1996, l’association CERCAMON est une association loi 1901 dont l’objet est :

  • l’accueil et l’animation en langue occitane et française des enfants notamment de la Calandreta de Pau dans le cadre du temps périscolaire et/ou parascolaire.
  • la promotion et la diffusion de la culture occitane.

#FR


 

 

Membre

Créée en 1979, la Calandreta Paulina est une école immersive en occitan, laïque, gratuite et ouverte à tous. Sous contrat d’association avec l’Etat, elle applique les Instructions Officielles de l’Education Nationale.
Elle accueille 140 élèves répartis de la Petite Section au CM2.


Notre école s’inscrit dans un mouvement qui compte 64 écoles, 4 collèges et un lycée. Elle s’appuie sur une Charte commune à tous les établissements dont les 4 piliers sont :
- L’immersion précoce en occitan, ici dans sa variante béarnaise.
- L’association de l’équipe enseignante et des parents pour faire école.
- Une pédagogie de l’immersion inspirée de Freinet et de la pédagogie institutionnelle.
- La culture pour favoriser un environnement propice à la pratique linguistique et qui donne du sens aux apprentissages.


Du bilinguisme au multiculturalisme, le calandron se construit un chemin ouvert, de respect et d’altérité.

#FR


 

 

 

Membre

Lo Carnaval Biarnés existe depuis plus de 35 ans. Il se fait tous les ans à Pau et ses festivités s’étalent sur plusieurs jours. Carnaval est une fête populaire qui fait sens dans le monde entier mais qui se décline dans chaque endroit avec ses singularités. C’est le cas du Carnaval pyrénéen avec son panthéon, sa liturgie, ses lieux.

Sa liturgie et ses lieux avec la chasse à l’ours dans le centre historique, la Sèga (entrée de Carnaval dans la ville), la remise des clefs sur la Place royale, le procès devant le Tribunal et la crémation. Cette identité forte est un trésor commun mais c’est surtout un point de départ : pour que vive cette identité, il faut la confronter aux autres cultures et champs artistiques.

La culture béarnaise ne doit pas être gardée dans le formol, elle est un creuset culturel et un espace dynamique au service du vivre-ensemble.

 

 


 

Lo Carnaval Biarnés

Qu’existeish despuish 35 ans. Que’s debana cada an a Pau (64) e las soas festivitats que s’estiran un sarròt de dias. Carnaval qu’ei ua hèsta populara qui hè sens capvath lo monde sancèr, mes qui’s desteca en cada endret dab las soas singularitats. Qu’ei lo cas deu Carnaval pirenenc dab lo son panteon, la soa liturgia, los sons lòcs.

LO SON PANTEON QUE’S COMPAUSA DEU REI SENT PANÇARD, LA SOA HEMNA, CARRONHA, QUARÈSMA, LOS ORS, LOS GENDARMAS, ETC.

La soa liturgia e los sons lòcs, dab la caça de l’ors en lo còr de vila, la Sèga (arrecotida de Carnaval en la vila), remesa de las claus de la vila a la Plaça Reiau, lo procès davant lo Tribunau e la cremacion. Aquera hòrta identitat qu’ei un tresaur comun, mes qu’ei mei que mei un punt de partir : tà que visca aquera identitat, que cau que s’acare a las autas culturas e camps artistics.

La cultura bearnesa ne la cau pas botar en lo formòu, qu’ei lo crusòu culturau e un espaci dinamic au servici deu víver-amassas.

Membre 

Le CIRDOC – Institut Occitan de Cultura est l’établissement public de coopération culturelle à vocation nationale et internationale, chargé de la sauvegarde, de la connaissance et de la promotion de la culture occitane dans toute sa richesse et sa diversité.

Il déploie son action depuis la Mediatèca occitana (site de Béziers-34) et l’Etnopòle (site de Pau-64). En réseau avec les médiathèques de l’Agglomération Pau Béarn Pyrénées, il propose à La Ciutat un espace de Lecture publique – Espaci Lecturas e Descobèrtas – dédié à la création littéraire et artistique occitane, notamment gasconne, et aux ressources du patrimoine pyrénéen.

Il conduit par ailleurs des actions de médiation de la culture occitane et du patrimoine culturel immatériel pyrénéen.

#FR


Lo CIRDOC-Institut Occitan de Cultura qu’ei l’establiment public de cooperacion culturau a vocacion nacionau e internacionau, encargat de la sauvaguarda, de la coneishença e de la promocion de la cultura occitana dens la soa riquessa e la soa diversitat tota.

Qu’espandeish la soa accion de la Mediatèca occitana (site de Besièrs-34) e de l’Etnopòle (site de Pau-64) enlà. En hialat dab las mediatècas de l’Aglomeracion Pau Bearn Pirenèus, que prepausa a La Ciutat un espaci de Lectura publica – Espaci Lecturas e Descobèrtas – dedicat a la creacion literària e artistica occitana, en especiau gascona, e a las ressorças deu patrimòni pirenenc.

Que mia per aulhors accions de mediacion de la cultura occitana e deu patrimòni cultura immateriau pirenenc.

#ÒC

Membre

Le Collègi Calandreta de Gasconha, né en 2005, est un collège associatif contractualisé, ancré dans le mouvement Calandreta, avec :

  • l’immersion en occitan, qui permet la poursuite de l'enseignement de la langue dans le secondaire..
  • la pédagogie institutionnelle (projets de classe, inter-niveaux et pluridisciplinaires, classes découverte, conseils, correspondances…) et matières spécifiques dès la sixième : famille de langues, langue et culture, occitan, anglais et espagnol.
  • la Cultura Nosta, avec de nombreux liens associatifs et les participations aux événements culturels.
  • l’association du Collègi, qui travaille avec l'équipe pédagogique pour "faire école ensemble".

Nous avons déménagé à la Ciutat Transmetem ! en septembre 2021, avec la Calandreta de Pau.

Pour suivre l'actualité du Collègi : la page Facebook officielle

#FR


 

Membre

Conta’m produit des films d’animation en langue occitane et se charge d’en effectuer la distribution. Ces programmes sont ensuite diffusés par différents médias dont les principaux sont Òc Tele, chaîne 100% occitane et conventionnée CSA, les projections cinématographiques et les éditions DVD. 

#FR

Membre

 


La T¡nda qu'ei la Moneda Locau Complementària deu Bearn. Qu'estó aviada en 2015. Qu'ei portada per l'associacion De man en man, ua associacion collegiau. Qu'amassa ua equipa de 5 membres encargada deu collectiu de gestion, ua comptadora salariada, haut o baish 50 sòcis actius, 20 taulèrs d'escambi, 350 utilizators regulars e 220 prestataris. Au temps qui èm, que i a uas 65 000 T ¡ qui virolejan peu Bearn.

La carta qu'ei lo medoth de l'associacion, qu'estampa las soas valors e que pòrta haut 2 volentats :

  1. la transicion ecologica e sociau de la societat : dar la preferéncia aus circuits bracs e de qualitat ; promòver hars solidaris e respectuós
  2. la transformacion deu parçan : har còrda dab un hialat d'iniciativas locaus qui afavoreishen lo ligam, l'ajuda e la cooperacion ; valorizar lo patrimòni, la cultura e los saber-har locaus

Entresenhas mei sus : La TINDA - Une monnaie pour les acteurs de la transition écologique et sociale en Béarn. 

#ÒC

 

Membre

Marie Baudoin met au service de tous son expérience pour la création de jardin, la découverte des plantes sauvages, la formation à la médiation culturelle ou encore pour acquérir les bases pour prendre soin de soi naturellement.

Plus d'informations sur L'herbularius

Membre

Le collectif des vignerons indépendants « l’association la Route des Vins du Jurançon » existe depuis 1986.

Elle regroupe aujourd’hui 110 viticulteurs et vignerons indépendants, soit 620 hectares au sein de l’appellation Jurançon.

Ses missions sont à la fois techniques, avec un laboratoire de campagne qui permet de réaliser les analyses nécessaires à la vinification, ainsi que de la mise en commun de connaissances ; mais aussi culturelles avec la promotion et le développement de la notoriété du Jurançon des vignerons indépendants.

Pour plus d'information : le site des Vignerons de Jurançon

#FR


 

Membre

L’association Les Béarnais de Paris rassemble les amoureux du Béarn en région parisienne et tous ceux qui souhaitent découvrir la culture béarnaise. Elle vous propose de partir à la découverte de ce magnifique pays qu’est le Béarn !

#FR

Membre

L’association LIGAMS a été créée en 2016 dans le but d’organiser un événement d’envergure qui permette de créer du lien et de faire vivre la Lenga Nosta.

C’est ainsi qu’est née LA PASSEM!, un relais pédestre sans classement, qui parcourt la Gascogne, sans interruption, de jour comme de nuit. Elle a lieu tous les 2 ans, selon un circuit à chaque fois différent. Un témoin qui symbolise la Lenga Nosta est transmis de main en main à chaque km.

Événement festif et sportif, populaire et engagé.

On peut courir et profiter de festivités. On peut aussi soutenir en achetant des kms (vendus 100 € aux porteurs du témoin). Le montant récolté permet de financer des projets en faveur de la Lenga Nosta. Plus d'info sur lapassem.com.

#FR

 


 

L’associacion LIGAMS qu’estó creada en 2016 dab la mira d’organizar un eveniment de beròja pagèra qui balhi lo parat de crear ligam e de har víver la Lenga Nosta.

Atau que vadó LA PASSEM!, ua corruda de relais pedèstra shens classificacion, qui trauca la Gasconha shens nat cès, lo dia autanplan com la nueit. Que’s debana a annada passada, segon un caminament diferent a cada còp. Un « ligam » qui simboliza la Lenga Nosta qu’ei transmetut de man en man a cada km.

Eveniment hestiu e esportiu, popular e engatjat.

Que podem córrer e profieitar de la hèsta. Que podem tanben sostiéner en crompar kms (venuts 100 € aus portadors deu « ligam »). La moneda crubada que sèrv entà finançar projèctes a favor de la Lenga Nosta. Mei d’info sus lapassem.com.

#ÒC

 

Membre

Fondé en 1939, Lo Cèu de Pau a pour but de conserver vivantes les traditions culturelles béarnaises.

Au cours des années, il s'est adapté aux règles modernes du spectacle tout en préservant l'authenticité de ses musiques, chants et danses. Il propose ainsi un folklore très dynamique et entraînant qui fait connaître en différent tableaux, la vie et le comportement béarnais, l'attitude des danseurs sur scène reflétant la variété des types humains et des caractères que l'on peut rencontrer dans nos vallées et dans le piémont pyrénéen.

Actuellement 30 danseurs et musiciens font vivre ce patrimoine.

#FR

Membre

Menestrèrs Gascons est une association dont le but est la promotion et la transmission des danses et musiques traditionnelles de Gascogne, notamment du Béarn.

Pour assurer la transmission des danses, musiques et chants traditionnels, Menestrèrs Gascons propose une offre de formation pour divers publics avec plusieurs modalités : 

  • ateliers bimensuels de danse, chant et instruments divers
  • des stages de musique, de chant et de danse dans tout le territoire gascon
  • des interventions dans les écoles de musique pour sensibiliser les élèves et les professeurs à la danse et la musique traditionnelles
  • Tous les mercredis sur Youtube, Facebook et Instagram, Menestrèrs Gascons propose de petites vidéos pédagogiques et/ou ludiques sur la danse, la musique, le chant, la culture...

#FR

Membre

Òcbi Aquitània regroupe des parents et des enseignants et a pour but la promotion du bilinguisme français/occitan dans l'enseignement public.

Plus d'information sur le site officiel Òcbi Aquitània

#FR

Membre

ÒCtele est une chaîne de télévision conventionnée par le CSA, portée par la société de production audiovisuelle OCPROD.

Elle a été créée en 2013 pour diffuser une image moderne de la langue occitane et professionnaliser une filière de production.

Elle émet gratuitement par Internet, de 18h30 à 22h30 et ses programmes sont également disponibles en replay.
Sa grille de programme est généraliste : films, dessins animés, séries, magazines, avec une part importante consacrée à la jeunesse, afin de répondre à la demande des établissements scolaires bilingues.
Les programmes sont en quasi-totalité tournés sur la zone occitanophone et représentent donc une mise en avant du fait territorial (sociétal, économique, culturel…) de la zone concernée.

#FR


 

Membre

 

Per Noste est une association dont l’objet est le développement de la langue occitane. C'est par l'édition de livres (plus de 100 titres sont à la vente) d’auteurs en occitan ou bilingues que Per Noste facilite l'accès à la langue. Mais aussi grâce à la bibliothèque publique située à Orthez au local de l’association où plus de 2200 titres sont disponibles.

Toutes les informations sur le site officiel de Per noste

Membre

Escòla Gaston Febus – Edicions Reclams est une maison d’édition historique qui concentre ses publications sur deux axes : la littérature de langue d’oc et la culture gasconne.

Un choix d’auteurs de qualité comme Michel Camélat, Simin Palay, Bernard Manciet, Albert Peyroutet, Serge Javaloyès, Éric Gonzalès ou la nouvelle génération Maëlle Dupon, Pauline Kamakine…

Nos références ? La revue Reclams, la plus ancienne revue littéraire occitane qui existe encore ; elle a été crée le 1er février 1897. Le Dictionnaire du béarnais et du gascon modernes de Simin Palay qui reste la référence pour notre langue régionale. Lo gojat de Noveme, de Bernard Manciet. L’Elucidari, l’encyclopédie de Gaston Febus de Maurice Romieu. Et bien d’autres !

#FR


Escòla Gaston Febus – Edicions Reclams qu’ei ua vielha maison d’edicion qui hè anar las soas publicacions sus la literatura de lenga d’òc e sus la cultura gascona.

Ua garba d’autors de tria com Miquèu de Camelat, Simin Palay, Bernat Manciet, Albèrt Peyroutet, Sèrgi Javaloyès, Eric Gonzales o la navèra generacion Maëlle Dupon, Paulina Kamakine…

Las referéncias ? La revista Reclams, la mei vielha revista literària occitana ; qu’estó en efèit creada lo 1èr de heurèr de 1897. "Lo Dictionnaire du béarnais" et du gascon modernes de Simin Palay qui demora la referéncia per la lenga nosta. "Lo gojat de noveme" de Bernat Manciet. "L’Elucidari, l’encyclopédie de Gaston Febus" de Maurice Romieu. E hèra d’autas !

#ÒC